• Vengeance

    Vengeance

     

    Etre une fleur blanche sur le lit de ton tombeau,

    Pour plonger mes racines dans ton beau cercueil,

    Et toute l’éternité devenir ton fardeau,

    Car toujours, mon corps te servira de linceul

     

    Tu m’as laissé la saveur amère du Chagrin

    Une coupe portée à tes lèvres ôtera ce goût.

    Une belle pâleur mortelle sur ta peau de satin,

    La mort t’emportera en ce puissant jour d’août.

     

    Loin de toi, mon cœur bat, heureux et sans dommage.

    Comme l’est Diane en ses bois, je suis trop sauvage

    Pour être enchaînée à ce cœur plein de Haine. 

     

    Me voici, enfin, libérée de tes chaînes.

    Sœurs qui êtes trois, me voilà comblé de joie.

    Le fil de la vie fut coupé, selon votre loi


  • Commentaires

    Aucun commentaire pour le moment

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :